Notre histoire

Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick célèbrera prochainement son 40e anniversaire de fondation. Bien qu'encore un jeune établissement, le CCNB est l'héritier d'une tradition éducative que nous ont léguée notamment l'ancienne Université du Sacré-Cœur et le Collège de Bathurst, puis les écoles de métiers et l'École des Pêches du Nouveau-Brunswick. Ce sont tous ces établissements qui ont façonné le CCNB d'hier et d'aujourd'hui.

Au moment de sa fondation au début des années 1970, le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick était une société dotée d'un conseil des gouverneurs et d'un président permanent. En 1980, la création du ministère des collèges communautaires du Nouveau-Brunswick a remplacé la structure d'entreprise du collège par une structure ministérielle. Puis, au cours des années subséquentes, de nombreux changements ont modifié la structure ministérielle de tout le secteur de l'éducation postsecondaire au Nouveau-Brunswick. En 1996, le CCNB est devenu un organisme de service spécial régi par la Loi sur l'enseignement et la formation destinés aux adultes et était administré selon les cadres établis par le gouvernement provincial.

En 2006, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a entrepris des recherches et des consultations intensives afin de définir les orientations futures du secteur de l'éducation et de la formation postsecondaires au Nouveau-Brunswick. On a alors mis sur pied une Commission sur l'éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick ainsi qu'un groupe de travail, composé des recteurs des quatre universités de la province et des chefs de file du système des collèges communautaires. Dans son Plan d'action pour transformer l'éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick (2008), le gouvernement provincial s'est engagé à transformer le réseau de collèges communautaires de façon qu'il soit indépendant du gouvernement et davantage axé sur la clientèle étudiante, mieux équipé, plus entrepreneurial et plus réceptif aux besoins des collectivités et du marché du travail.

Au début de 2010, le ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail a déposé à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick une loi visant à créer deux collèges communautaires autonomes sous la forme de deux sociétés, l'une francophone et l'autre anglophone. La Loi sur les collèges communautaires du Nouveau-Brunswick est en vigueur depuis le 29 mai 2010. Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick est une société collégiale francophone pleinement autonome depuis le 30 mai 2010. M. Armand Caron est le premier président de son Conseil des gouverneurs, tandis que Mme Liane Roy en est la première présidente-directrice générale. Le CCNB sert toutes les communautés francophones et acadiennes du Nouveau-Brunswick par l'entremise de ses cinq campus situés à Bathurst, à Campbellton, à Dieppe, à Edmundston et dans la Péninsule acadienne. Le siège du CCNB est situé à Bathurst, dans le Nord-Est du Nouveau-Brunswick.